Les troubles musculosquellettiques – c’est-à-dire les douleurs musculaires, comme par exemple les tendinites, restent le premier type de maladie professionnelle reconnu en France en 2014 (87 %), selon le bilan annuel de l’Assurance-maladie présenté jeudi 12 novembre.

Ils se traduisent par des douleurs insidieuses et ponctuelles qui tendent à augmenter jusqu’à devenir de vrais handicaps.

Viennent ensuite les cancers, majoritairement dus à l’amiante, et les maladies psychiques, dont 315 cas ont été reconnus en 2014.

Les prestations versées par l’Assurance-maladie au titre des accidents du travail et des maladies professionnelles (AT-MP) en 2014 se sont élevées à 8,5 milliards d’euros, dont 2,2 milliards pour les maladies professionnelles.

source: Le monde.fr